Comment manger du blé noir ou du sarrasin ?

In: Recettes Le : Commentaire: 0 Hit: 327

Comment manger du blé noir ou du sarrasin ?

  1. Qu’est ce que le blé noir ou sarrasin ?
  2. Les Caractéristiques nutritionnelles du sarrasin
  3. Ou trouver le blé noir pour le cuisiner ?
  4. Exemples de plats faciles à réaliser à base de blé noir ou sarrasin

1. Qu’est ce que le blé noir ou sarrasin ?

Il est de plus en plus tendance de diversifier son alimentation et notamment en limitant la quantité de gluten de notre alimentation quotidienne. Le blé Noir ou Sarasin fait parti de ces alternatives bon marchés mais riches en gout et en qualité.

Le sarrasin porte différents noms : bucail, blé noir, blé de barbarie, renouée sarrasin, farine de froment noir, carabin…

Le Blé Noir appartient à la famille des Polygonacées, comme la rhubarbe. Ce n’est absolument pas une céréale même si ces qualités nutritionnelles se rapproche du blé.

Mais comment l’introduire dans notre alimentation et surtout sous quelle forme le manger ?

 

2. Caractéristiques nutritionnelles du sarrasin

Des qualités nutritionnnelles intéressantes: protéines végétales, fibres et calcium

Les graines de sarasin sont riches en protéines végétales qui contiennent tous les acides aminés essentiels. Elles contiennent aussi des fibres solubles, des antioxydants (grâce à la rutine), en minéraux notamment le magnésium (230 mg pour 100 g) et en vitamines du groupe B, ce qui en fait un grain hautement nutritif.

Le blé noir est également riche en glucides mais son indice glycémique bas le rend très intéressant, en particulier pour les diabétiques. En outre, il est dépourvu de gluten.

 

3. Ou trouver le blé noir pour le cuisiner ?

En cuisine: le sarrasin sous forme de graines ou de farine 

Le sarrasin est très souvent utilisé pour la cuisine. Le sarrasin est utilisé sous forme de graines, ce qui permet de faire de nombreuses recettes avec le sarrasin comme le couscous ou des bouillies.

Mais le plus souvent, il est transformé en farine pour composer les traditionnelles galettes bretonnes ou crêpes bretonnes réalisées sur une crêpière, ou encore des pâtes comme les Soba au Japon.

Soba 

4. Exemples de plats faciles à réaliser à base de blé noir ou sarrasin breton

C’est dans les crêpes salées ou galette qu’on retrouve le plus fréquemment la farine de blé noir. La pâte de blé noir est très simple et rapide à réaliser car ne nécessite que farine de blé noir, eau, sel, œufs et laisser reposer une heure minimum. L’énorme avantage est que par rapport a sa sœur sucrée au froment, il est impossible de rater une pate de blé noir. En d’autres termes, il n’y a pas de formation de grumeaux. Très simple. Sur un billig ou une dans une poêle plate, on pourra alors confectionner de délicieuses « complètes miroir » à base de jambon, oeuf et fromage,  ou tenter d’autres garnitures comme l’échalotte au cidre ou une saint Jacques à la bretonne. Mais un breton vous dira que la meilleure manière de déguster une galette sera simplement accompagnée de beurre. Salé bien sûr !

De plus en plus utilisées sous forme de nouilles japonaises ou Soba, vous aurez alors un large panel de plats. L’important sera alors la cuisson, bien sur a la manière « japonaise ». 5 minutes dans de l’eau salée puis directement refroidie sous l’eau. Servir avec une sauce relevée.

Il sera également possible de réaliser un far noir à partir de la farine de blé noir. Très simple à réaliser et surtout très rapide au micro-onde par exemple, vous pourrez alors accompagner des poissons. Le far noir se marrie parfaitement avec le Saumon. Il est possible d’ajouter une petite crème fraiche ciboulette. Une pure tuerie.

Ce far noir pourra également accompagner des viandes ou des potées comme le fameux Kig ha Farz, plat type du Finistère nord.

Kig ha Farz

 Le plus simple sera de l’accompagner de lardons grillés et de beurre salé. Vous pourrez alors le servir sous forme de poêlon, servi avec une salade verte. Simple mais très, très, très bon !

 Poelon de Keroual

Sous forme de graines, vous pourrez essayer de réaliser un taboulé, en remplaçant simplement le couscous ou boulgour par des graines de blé noir cuites dans de l’eau chaude. La cuisson se réalise exactement comme du riz. Le top sera de s’essayer à la réalisation d’un couscous au blé noir. 

 

Commentaires

Laissez nous un commentaire